[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]

Au revoir.

J’avais penser faire un long billet, avec retour sur les articles qui ont marqué Trimtab et analyse de ces 4 ans d’existence.

Mais je ne vais pas regarder en arrière alors que l’avenir est bien plus excitant.

L’avenir est  -> Natas.fr

Au revoir Trimtab.

1792398142_small_1

 

Posté le par Guillaume Natas dans Aisance en Médisance 4 Commentaires

On ferme dans 15 jours !

J’avais prévu de fermer Trimtab le 30 janvier 2014, le jour de mes 25 ans. Le but : passer à autre chose, me renouveler, ne pas trainer un vieux blog qui ne me correspond plus trop.

Il y a quelques jours, je me suis dit que je n’avais pas envie d’attendre un an de plus pour prendre ce nouveau départ. Cette fin 2012 aura été très enrichissante pour moi. C’est donc le bon moment pour fermer Trimtab et commencer autre chose.

Je ne vais, bien sûr pas arrêter de bloguer. J’ai plein d’idées, de projet et surtout, l’envie de continuer à progresser.

La suite sera plus moderne, plus pratique et sera, je l’espère, encore plus agréable à suivre pour vous. Il y aura toujours du texte, principalement, mais aussi, si j’y arrive, de la vidéo, je continuerais à dire du mal, mais je dirais aussi du bien, je partagerais certaines de mes bonnes adresses parisiennes et je parlerais de moi. Forcement.

Comme il y a 10 ans, c’est Camille, alias @Bulbeuse qui s’occupera de la DA du site. Parce qu’on ne change pas une équipe qui gagne. Même si elle comme moi, depuis 10 ans, avons pas mal changé.

Une page se tourne et le meilleur est à venir.

Posté le par Guillaume Natas dans Aisance en Médisance 20 Commentaires

Courage durant la #ManifPourTous

J’imagine la sensation que doivent ressentir les homos qui aujourd’hui savent que des millers de gens vont manifester pour s’opposer au mariage et à l’adoption gay.

Sale journée, vraiment.

Ceux qui ne manifestent pas pensent à vous. J’espère qu’un jour mes gosses me demanderont pourquoi certains de leurs camarades ont deux papas ou deux mamans.

Et qu’on pourra rire en se souvenant de cette poignée d’intégristes nauséabonds, qui s’est, à l’époque, opposée à un droit fondamental pour certains de leurs concitoyens.

011

It gets better…

Posté le par Guillaume Natas dans Aisance en Médisance 32 Commentaires

Mal au dos

Chacun de mes mouvements me fait souffrir à la race. J’ai mal au dos depuis hier soir et je suis en train de sombrer dans la folie. Alors qu’en général, je refuse obstinément de prendre des antidouleurs, je viens de me résoudre à gober une gélule qui devrait me soulager, me faire dormir, me shooter.

Le bon moment pour écrire un petit billet et vous parler un peu de moi, dans la douleur, dans la défonce, puis dans la fatigue. Je publierais ce billet ce soir, il restera sans doute beaucoup de fautes, je les corrigerais demain.

J’ai encore mal au dos, c’est terrible le mal de dos, un peu comme le mal de dents. On ne peut pas vivre avec. On peut vivre avec une brulure au bras : facile, avec la cheville foulée ou même avec une otite. Le mal de dos empêche de réfléchir. La preuve, je n’arrive pas à parler d’autre chose. J’ai dû me faire mal en faisant de la muscu. Je fais de la muscu. Bon, parlons-en, mais rapidement alors. J’aurais 24 ans dans 23 jours et il y a quelques mois, j’ai compris que je ne pourrais pas continuer indéfiniment à manger n’importe quoi (de préférence des choses sucrées et chères) sans grossir. Je regarde mes ainés, ils sont gros. Bon. Mon emploi du temps ne me permettant pas de pratiquer un sport aux horaires fixes, je me suis inscrit dans une jolie salle à deux pas de chez moi (Health City St Germain, pour les stalkeuses), c’est très bien. En général je cours sur un tapis et je me sens un peu vivre et un peu mourir en même temps. Expérience.

Il se passe un truc là, j’ai moins mal que tout à l’heure. Genre beaucoup moins. C’est un miracle. J’avais tellement mal. Et la ça va mieux. J’ai les jambes lourdes aussi et j’entends le floc-floc de mon lavabo.

J’ai du aller l’éteindre.

Je viens de lire un article sur l’arrivée de Gerard Depardieu en Russie. Je croyais que c’était un coup du Gorafi cette histoire. C’est un peu bizarre ce qui se passe en ce moment quand même. Avec Gerard Depardieu, avec les cathos qui protestent contre le mariage gay. L’autre fois j’ai pris un tract « Manif pour tous » en pensant que c’était « Mariage pour tous »… Mauvais délire :(

Je commence vraiment à me sentir partir, comme si j’étais très très fatigué. Alors que non, enfin je ne crois pas. J’ai acheté le tome 1 de la réédition de Sandman chez Urban Comic. Il est 00h25, ce médicament est top, je n’ai plus mal du tout. Du tout. Enfin un peu je crois, mais ce n’est pas de la vraie douleur, c’est comme du chaud, comme du baume du tigre. Une fois je me suis mis du baume du tigre sur les yeux, mauvais souvenir.

Cette année j’ai envie de vloger, c’est-à-dire bloguer en vidéo. Parce que j’ai toujours aimé me filmer et me voir, mais aussi parce que tout le monde se filme et c’est toujours naze. J’ai envie de le faire bien. Alors je fais des tests. Par exemple, aurais-je pu faire ce billet en vidéo ? Non. Bon, donc il faudra toujours que j’écrive un peu. Voilà, pas trop de changement en vu finalement. Pff je pense à tout ça et j’ai mes potes qui créent leur boite de formation informatique ! A ne plus y rien comprendre…

Sauf la fermeture de Trimtab, dans à peine plus d’un an.

Bonne nuit.

Posté le par Guillaume Natas dans Aisance en Médisance 8 Commentaires

The Chatting Dead

Vous n’êtes sans doute pas passé à côté du phénomène The Walking Dead, le comic qui pose depuis 2003 la question de la l’humanité d’un homme face au chaos, entre autres.

the_walking_dead_002

La subtilité étant justement que les morts vivants ne sont pas les « infectés« , mais bien les survivants, errants de refuge en refuge, subissant des aventures chaque fois plus dures et sombres qui remettent toujours un peu plus en question leur humanité. J’ai pris beaucoup de plaisir à lire ce comics, même si depuis quelques années, l’obsession de Kirkman (le scénariste) pour les twists (un toutes les 20 pages : le format des comics périodiques) a vraiment nui au scénario qui est devenu chaotique, répétitif et peu crédible.

Je regarde aussi la série (et j’en ai dit du bien en novembre 2010), qui justement semble s’écarter de temps en temps de l’histoire originale, avec pertinence  pour nous livrer la grosse histoire de zombie que les déçus de 28 jours plus tard attendent encore. L’avenir et les futures saisons  nous diront si les scénaristes arriveront à esquiver les erreurs du comics pour nous livrer une histoire plus intense et moins frustrante.

La saison 2 qui marque l’arrivée d’un de mon personnage préféré : Michonne sera diffusée à partir du 7 janvier sur Sundance Channel. À cette occasion, Osmany m’a proposé de participer à un chat en petit comité avec l’acteur qui interprète Daryl Dixon, un des personnages créés pour la série. L’initiative est cool et j’ai déjà quelques questions sympas à lui poser.

Une des affiches réalisé par NoSite pour la saison 1. Bon esprit. J'avais kiffé.

Une des affiches réalisées par NoSite pour la saison 1. Bon esprit. J’avais kiffé.

J’ai également la possibilité de donner l’accès à l’un de vous à ce chat. Donc faites-vous remarquer en commentaire si vous êtes tenté par l’expérience.

Le chat aura lieu en direct sur la page Facebook de Sundance Channel, lundi 10 janvier à 20h. Vous pourrez me regarder, ce sera super. Mais si vous m’êtes pas l’élu des commentaires, vous ne pourrez pas intervenir.

(Évidemment ce billet n’est pas sponsorisé, même si l’opération est commerciale. Genre ils m’auraient proposé de faire la même chose avec Derrick, je les aurais renvoyés à leurs barbecues Weber)

Posté le par Guillaume Natas dans Aisance en Médisance 18 Commentaires
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 ... 105 106   Next »
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]